Borel Maisonny

Suzanne Borel-Maisonny – Méthode de lecture

Méthode phonétique et gestuelle de Suzanne Borel-Maisonny

Apprendre à lire avec la méthode Borel maisonny – Maternelle – CP – Ce1

La méthode Borel-Maisonny

A l’origine, la méthode Borel-Maisonny est un ensemble de gestes ayant pour but de faciliter l’entrée dans le langage. D’abord, utilisée auprès des enfants sourds, cette méthode est également reprise par des enseignants ordinaires qui sont en  contact avec de jeunes enfants connaissant des difficultés d’expression.

La méthode Borel-Maisonny utilise le canal visuel. Il s’agit de gestes symboliques utilisés au cours de l’apprentissage de la lecture.  Il y a un geste par son et non par graphie.

methode de lecture Borel-Maisonny

Ex : Il y a un geste pour le son O . Le même geste vaut pour les différentes graphies au, eau, os, ot, aut, aud, aux, ault, eaux.

Ces gestes permettent de fixer rapidement la mémoire des formes graphiques et l’abstraction qui doit en être faite relativement au son. Ils ne peuvent par conséquent être dissociés de l’apprentissage de la lecture.

L’apprentissage de la parole se fait en plusieurs étapes. Avant de découvrir le phonème puis par la suite son graphème, il convient de faire prendre conscience à l’enfant de ce qu’est un son et d’où il vient. Pour cela, un premier travail de gymnastique phonatoire est essentiel à tout approche de l’apprentissage de la lecture : on apprend à respirer et à maîtriser sa respiration (on fait expulser l’air des poumons en l’économisant…). Puis, on commence le travail phonatoire proprement dit  en travaillant sur les caractères phonatoires de chaque phonèmes : vibrations glottales ou non, vibrations orales ou nasales, position de la langue  …

La conscience de la position articulatoire est pour Mme Borel-Maisonny est une condition sine qua non à l’émission d’un phonème. Le geste associé au phonème permet de créer un conditionnement à l’identification de la lettre écrite et de l’articulation correspondante qui doit être d’une solidité parfaite.

Le geste permet aussi de travailler la tension, l’intensité et la durée du phonème.

 

 Exemple 1 : le phonème [m] sera évoqué par un geste des trois doigts (pouce, index et majeur) posés le plus verticalement possible sur un plan horizontal, dos de la main vers le sujet, représentant les trois jambes de la lettre écrite. A ce geste sera associé le son correspondant du m.

Exemple 2 : le phonème [l] sera évoqué par un geste de doigt levé symbolisant la pointe de la langue levée, mouvement identifiée par l’index se relevant vers l’arcade incisive supérieure.

 Le geste, en outre, est très utile chez les enfants présentant des troubles de mémorisation. Le phonème n’est plus un élément sonore isolé. Il a, en plus, une image visuelle qui facilitera à la fois la mémorisation mais aussi par la suite la relation phonème-graphème. Il est à noter que ces gestes disparaissent d’eux-mêmes dès que l’enfant a acquis les automatismes lui permettant de fixer phonème et graphème donc de déchiffrer.

La méthode Borel-Maisonny est une aide au déchiffrage. Pour que l’acte lire soit complet, il convient de travailler en parallèle sur le sens.

En résumé, la méthode Borel-Maisonny est basée sur 3 éléments essentiels :

borel-maisonny

Breil Isabelle

Professeur Spécialisé Déficients Auditifs
La méthode Borel-Maisonny  se trouve dans les ouvrages suivants :

  • BIEN LIRE ET AIMER LIRE T2 – FIN DE COURS PREPARATOIRE, COURS ELEMENTAIRE – Clotilde Sylvestre De Sacy – ESF – Prix : 15,68 € / 102,85 FRF
  • BIEN LIRE ET AIMER LIRE T1 – COURS PREPARATOIRE ET ELEMENTAIRE – Clotilde Silvestre De Sacy – ESF – Prix : 19,19 € / 125,88 FRF
  • BIEN LIRE ET AIMER LIRE T3 COURS PREPARATOIRE ET ELEMENTAIRE – CAHIERS D’EXERCICES – Yves Blanc – ESF – Prix : 14,73 € / 96,62 FRF

 

SUSCITER L’ENVIE ET LE PLAISIR DE LIRE

 Quelle méthode ? :

Il s’agit d’une méthode INTERACTIVE ou INTEGRATIVE (aussi connue sous le nom de MIXTE) car elle n’est ni complètement syllabique ni complètement globale mais elle vise à développer simultanément et en interaction toutes les compétences requises pour lire et écrire. Car lorsque que la lecture se fluidifie, c’est principalement grâce une stratégie de contournement mise en place par le cerveau. Celle-ci repose sur une lecture globale basée sur le lexique interne qui est travaillé et ce dès la maternelle. Cependant, lorsqu’un mot inconnu ou rare nous est présenté, la stratégie utilisée est celle du déchiffrage en syllabes.

C’est-à-dire que la méthode de lecture utilisée reprend tous les éléments porteurs des autres méthodes dites « classiques » (syllabique, globale,…) tout en palliant leurs manquements.

Les fondamentaux de la lecture :

  • Il s’agit d’un perpétuel aller/retour entre la « lecture » et le sens (compréhension).

La place du sens est primordiale car LIRE = COMPRENDRE & SE FAIRE LIRE = SE FAIRE COMPRENDRE. Donc le travail de lecture passe aussi par un travail de « double lecture » (lectures textuelle & imagière), de questionnement, de travail sur le vocabulaire, … La lecture n’est pas un simple déchiffrage, il faut apprendre à l’enfant à faire des inférences pour l’amener à comprendre ce qu’il lit, à anticiper, à imaginer, à percevoir les subtilités, …

  • En parallèle, sont travaillés les prémisses de la grammaire  grâce à un va-et-vient entre syllabes-mots-phrases (les constituants d’une phrase, féminin/masculin, singulier/pluriel,…) ainsi que de l’orthographe (les lettres muettes, les familles de mots, …

La différenciation mise en place en classe :

La différenciation correspond aux différents outils mis en place en classe pour pouvoir s’adapter à tous les profils d’élèves. En voici les grandes lignes :
– adaptation aux profils d’apprenants : différentes entrées dans le phonème sont proposées : Alpha, Borel-Maisonny, …
– adaptation aux modes de pensées et aux rythmes d’apprentissages : travail d’entrainement sous forme d’ateliers autonomes inspirés de différents pédagogues (Freinet, Montessori, Borel-Maisonny …)

 Le support utilisé :

 Il s’agit de la méthode de lecture « Lecture tout terrain » (BORDAS). Deux fichiers et un manuel nous servent de support et de trame pour la progression dans l’apprentissage des sons. Je mets aussi à disposition des élèves un porte-vue de fiches de lecture créé par mes soins et s’adaptant au rythme de l’enfant.

J’accorde aussi une place importante à une littérature de jeunesse de qualité afin de développer et de susciter le goût et l’envie de lire.

Et l‘entrée dans l‘écrit ?:

Et oui, lire sans écrire, cela n’a pas vraiment de sens.

L’enfant ne devient pas seulement lecteur, mais aussi écrivain. En parallèle de notre avancement dans la lecture et de l‘écriture pure (apprentissage du tracé des lettres), nous travaillons à notre rythme l’entrée dans l’écrit, afin de faire comprendre à l’enfant qu’il écrit pour être lu et donc être compris. Cela passe par compléter des phrases, inventer des syllabes, des mots, des phrases, des petites histoires à partir ou non d’images, … sans jamais laisser de côté cette notion de PLAISIR.

Gestes Borel Maisonny

Apprentissage de la méthoe Borel-Maisonny

L’apprentissage de cette méthode est quotidien et progressif. Il faut disposer d’un affichage classe visuel (Le document pdf affiche geste en séparant : son consonne sur fond bleu et son voyelle sur fond rouge), d’une fiche élève reprenant tous les gestes/sons, et le livre de la méthode qui peut être utile pour commencer, pour connaitre la progression des gestes/sons. J’utilisais auparavant les cartes gestes (doc pdf), je préfère maintenant un outil plus simple, avec uniquement les gestes/sons avec le code de couleur.

Les sons s’accrochent progressivement les uns aux autres, pour former des syllabes (Voir pdf accrocher les sons) puis des mots, puis des phrases. Je base beaucoup le travail sur l’écoute des sons, pour faire écrire le plus possible les élèves. Une note importante : pas d’apprentissage de l’alphabet, juste du son des lettres, pour ne pas avoir de confusion sur le nom de la lettre et le son qu’elle fait. Les syllabes ou mots écrits au tableau sont évidement codés avec les couleurs bleu/rouge, ce qui facilite le décodage des syllabes. Il peut aussi être utile d’expliquer la méthode aux parents, pour que le travail à la maison n’aille pas en sens inverse de celui effectué en classe.

Les élèves écrivent sur des planches d’écriture (pas d’ardoise sans lignes) : c’est une feuille A4 plastifiée, représentant en grand les lignes du cahier, la ligne sur laquelle on écrit en rouge, et les 3 interlignes du dessus, les 2 en dessous. L’apprentissage de l’écriture cursive se fait en même temps que celui de la lecture.

Pour être encore plus efficace, les graphèmes peuvent être réalisés en papier de verre très fin, c’est le principe des lettres rugueuses. L’enfant tire une carte, repasse avec le doigt sur la lettre (donne le sens de l’écriture), fait le geste et dit le son de la lettre (c’est le plus complet, visuel/auditif/tactile/corporel). J’avoue que je n’ai pas pris le temps de fabriquer tous les graphèmes en lettres rugueuses, mais je vais essayer de m’en rapprocher cette année…

Recherches associées à borel maisonny

affichage borel maisonny

borel maisonny livre

borel maisonny pdf

méthode borel maisonny exercices

exercices borel maisonny

bien lire et aimer lire borel maisonny

borel maisonny images

progression borel maisonny

Recherches associées à borel maisonny maternelle

méthode borel maisonny maternelle

borel maisonny youtube maternelle

Recherches associées à Borel maisonny cp

fiche borel maisonny cp

gestes borel maisonny cp

affichage borel maisonny cp

méthode borel maisonny fiches cp

méthode borel maisonny exercices cp

borel maisonny pdf cp

borel maisonny livre cp

Recherches associées à Borel maisonny ce1

borel maisonny pdf ce1

exercices borel maisonny ce1

borel maisonny livre ce1

borel maisonny images ce1

borel maisonny youtube ce1

borel maisonny fr ce1

progression borel maisonny ce1

borel maisonny avis ce1